Togo : l’ANSAT opère et revoit à la hausse son budget prévisionnel d’achats à Tchikawa

460 vues

Togo : l’ANSAT opère et revoit à la hausse son budget prévisionnel d’achats à Tchikawa

Au deuxième jour de sa campagne d’achats de stocks céréaliers dans la préfecture de la Kozah ce jeudi 25 mars 2021, l’Agence nationale de la sécurité alimentaire du Togo (ANSAT), a sillonné plusieurs sites.
Au-delà des attentes, pour combler les producteurs comme à son habitude, l’ANSAT a revu à la hausse son budget prévisionnel d’achats sur place à Tchikawa du fait du besoin des producteurs qui avaient sous les bras 20 tonnes supplémentaires de riz blanc usiné pour une valeur de 7.600.000 F CFA. Un achat supplémentaire qui porte le budget total d’achats dans la région à 742 tonnes pour 123.120.000 F CFA. L’équipe de l’ANSAT avec à sa tête son Directeur général Col. Ouro-Koura Agadazi, a échangé avec les producteurs agricoles des différents sites visités sur la pandémie actuelle de la Covid-19 en mettant non seulement un accent sur les gestes barrières mais aussi et surtout sur la campagne de vaccination.

A Tchikawa dans la Binah, l’ANSAT a procédé en ce deuxième jour d’opération à l’achat de 100 tonnes de maïs pour une valeur de 16 millions F CFA.


Toujours sensible aux peines des producteurs en terme d’écoulement de leurs produits, l’ANSAT a répondu favorablement à la demande d’achats sur place de 20 tonnes de riz blanc usiné pour une valeur financière de 7.600.000 F CFA.

Une liesse remarquable au sein de la communauté agricole : “Vous pouvez lire sur les visages des producteurs, nous sommes très fiers parce que l’ANSAT nous prend aujourd’hui 100 tonnes de maïs à 16 millions de F CFA et 20 tonnes de riz à 7.600 000 F CFA. Pour les producteurs de Tchikawa aujourd’hui c’est une fête. Ceci va nous permettre d’amener les enfants à l’école, nous soigner et nous tirons chapeau au Chef de l’État qui a fait que le producteur Togolais trouve sa part.” a lancé un producteur de la coopérative Wassoutou.

Deuxième site visité, la ZAAP de Pya qui a reçu l’équipe de l’ANSAT.
Ici, ce sont 70 tonnes de maïs pour une valeur financière de 11.200.000 F CFA qui ont été cédées.

C’est un sentiment de gratitude qui anime ce producteur agricole, Abalo Gnimdou qui a tenu à témoigner de son ressenti : ” C’est l’occasion de remercier le gouvernement Togolais pour tout ce qu’il fait pour le secteur agricole. Dans le temps quand tu as ton stock tu ne sais pas comment faire pour le vendre mais aujourd’hui heureusement ANSAT est là pour nous.” a salué ce magasinier de la ZAAP de Pya avant de préciser : “nous sommes vraiment satisfaits du passage du Directeur général de l’ANSAT parce que non seulement il est venu nous apporter de l’aide mais il nous a sensibilisé sur la pandémie du coronavirus en nous donnant un exemple du fait qu’il s’est lui-même fait vacciné et que les rumeurs sur le vaccin ne sont que des mensonges. Nous avions aussi eu l’occasion de savoir les dernières mesures du gouvernement pour repousser la pandémie.” va ajouter ce producteur qui est par ailleurs trésorier général adjoint du Conseil d’administration.

Le DG de l’ANSAT montrant son carnet de vaccination aux producteurs agricoles

Ensuite, cap à été mis sur la localité de Koumbi dans la Kéran, Canton de Elota. 25 tonnes de maïs ont été enlevées auprès d’une coopérative à hauteur de 4 millions de F CFA.

“Je remercie le Chef de l’État Faure Gnassingbé d’avoir pensé à nous les producteurs de la Kéran en envoyant ANSAT vers nous pour l’achat de nos produits vivriers. Ceci nous permettra de scolariser nos enfants, de payer les engins, et à agrandir nos champs. Je remercie le DG de l’ANSAT Col. Ouro-Koura Agadazi et lui dit de ne pas nous oublier qu’il continue de nous accompagner.” a souhaité Badja Ideka du groupement Ossara dans le village de Labarakouta.

Toujours dans le même canton plus précisément à Sintouota, 15 tonnes de maïs ont été achetées à 2 400.000 F CFA. Pour Moukpamou Taoude Simon-pierre : “l’ANSAT nous a fait l’honneur de venir dans notre village lointain de Sintoueta pour prendre notre stock. Aujourd’hui nous avons signé un contrat de 15 tonnes de maïs d’une valeur de 2.400.000 F CFA. Cet argent va nous permettre de préparer la campagne qui s’annonce et à acheter les engrais et semences. En dehors des achats nous avions eu la sensibilisation sur le coronavirus, le port des masques et surtout le vaccin.” a-t-il fait savoir.

Le Directeur général de l’ANSAT Col. Ouro-Koura Agadazi n’a pas manqué de relever l’enjeu de cette étape de Kara : ” Nous sommes à l’étape de la région Kara où nous devons mobiliser les stocks auprès des paysans pour renforcer le stock national de sécurité. L’étape de la Savanes a été lancée le mois dernier et dans la région de la Kara nous avons identifié 15 zones de forte production de céréales qui ont manifesté le désir de vendre une partie de leurs stocks à l’ANSAT pour reconstituer ou renforcer les stocks nationaux. C’est dans ce cadre que nous avons mobilisé le personnel de la région de la Kara pour organiser cette visite de terrain qui nous permet de prendre contact avec les producteurs pour vérifier le niveau de production mais aussi échanger avec les paysans des sujets d’intérêts communs en lien avec la nouvelle campagne de production qui s’annonce déjà sur l’ensemble du territoire mais aussi et surtout en lien avec la pandémie de Covid-19 qui menace la planète toute entière.” va-t-il d’entrée souligner avant de poursuivre : ” Dans toute la région pour le stock de maïs pour les trois (3) jours nous allons mobilisé 722 tonnes de maïs pour un coût total de 115.520.000 F CFA. En arrivant à Tchikawa, ils nous ont signalé l’existence de 20 tonnes de riz blanc qu’ils ont usiné à travers leur décortiqueuse. Par rapport aux orientations du ministre qui recommande qu’on vienne soutenir les efforts des paysans, il était question de prendre rapidement en compte ces stocks déclarés pour en faire un stock de riz au niveau de nos entrepôts pour les engager le moment venu sur l’ensemble du territoire. Dans toute la région de la Kara sur les trois jours de campagne que nous menons, le gouvernement a engagé au total 123.120.000 F CFA au lieu de 115.520.000 F CFA.”

Le DG de l’ANSAT a saisi l’occasion pour faire remarquer les préparatifs de la prochaine campagne agricole : “Nous avons retrouvé les paysans avec un état d’esprit encore plus renforcé, surtout avec un engouement sans faille des producteurs à travailler de manière à accroître la production en vue d’améliorer leurs conditions de vie par les engagements de stocks que ce soit au niveau national, sous-régional ou international. Nous avons sorti un fichier qui établi le niveau des stocks exportés; c’est déjà un bon signe quand on sait que l’année dernière avec l’éclatement de la crise il y a eu un ralentissement. Les volumes de stocks qui ont été exportés que ce soit aux États-unis d’Amérique, en France, en Belgique, en Asie, ces volumes de stocks sont rassurants. Effectivement, l’économie nationale reprend de sa vigueur, surtout au niveau agricole et nous entendons travailler avec les paysans pour accélérer cette tendance qui va non seulement créer de la richesse au niveau des zones rurales mais aussi renforcer l’économie nationale.” a-t-il expliqué.

La pandémie actuelle liée à la Covid-19 a été également l’un des sujets évoqués à ces différentes rencontres : ” Il a été question de maintenir l’engagement que nous avons pris de respecter les mesures barrières. Il se trouve que ces derniers jours avec le pic que nous avons formé au niveau national avec un focus, un zoom dans le grand Lomé, il est question de rester beaucoup plus vigilant pour éviter que cette tendance ne se propage sur l’ensemble du territoire. C’est d’ailleurs pourquoi le conseil des ministres de mercredi a pris de nouvelles mesures pour aider les populations togolaises à mieux affronter cette pandémie qui menace la planète entière. Il est question à travers ces mesures nouvelles, que les populations évitent les grands rassemblements. On doit s’interdire les manifestations culturelles. Nous pensons que le message a été bien apprécié au niveau du monde rural. Nous allons garder la veille pour aider les paysans à appliquer chaque jour toutes les mesures que le gouvernement prend pour le bonheur de toute la population togolaise.” a indiqué le DG de l’ANSAT.

La tournée de l’ANSAT va se poursuivre ce vendredi 26 mars 2021 avec la visite de plusieurs autres zones de production agricole de la région de Kara.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
23 − 9 =


Close