Togo : A Agomé-glozou, l’ANSAT achète 30 tonnes de riz pour une valeur de 11.400.000 F CFA

33 vues

Togo : A Agomé-glozou, l’ANSAT achète 30 tonnes de riz pour une valeur de 11.400.000 F CFA

Après avoir sillonné lundi trois localités de la région maritime, l’Agence Nationale de la sécurité alimentaire du Togo (ANSAT) a visité la localité Agomé-glozou dans le bas-Mono, mardi 2 mars 2021.
Une opération d’achat de riz qui fait suite aux récents achats effectués par l’ANSAT dans la région des Savanes. Ici, ce sont des producteurs de riz de ce canton qui se sont réjouis des 30 tonnes de riz achetés pour une valeur de 11.400.000 F CFA.

C’est à 100 km de la capitale togolaise, Lomé, que l’équipe de l’ANSAT conduite par son Directeur Général, Col. Ouro-Koura Agadazi a effectué un déplacement d’achat.

L’équipe a été reçue dans le strict respect des mesures barrières en témoigne la faible affluence de personnes réunies contrairement aux précédentes visites :
” Avant nous emblavions 70 hectares cette année nous sommes à 410 hectares. C est à cause de la pandémie qu’il n y a pas eu du monde aujourd’hui dans notre centre. Nos réunions ne se tiennent plus comme d habitude et les informations sont relayées par les responsables présents. L’ANSAT nous a entretenu sur la vaccination pour la Covid-19 et sur le respect des mesures barrières.” a confié un producteur de la localité, content de la venue de l’ANSAT.

Pour le DG de l’ANSAT c’est sur une note de satisfaction que s’est soldée la rencontre d’Agomé-Glozou : ” Nous sommes au troisième jour de collecte de produits vivriers pour renforcer le stock de sécurité. Dans la région maritime on a déjà mobilisé 495 tonnes de maïs. Aujourd’hui, nous sommes sur le site d’Agomé-Glozou où on a fait un prélèvement de 30 tonnes de riz blanc. Sur les trois jours on a un décaissement de 90.600.000 F CFA pour les filières sorgho, mil, maïs et riz.” a-t-il d’entrée communiqué avant de préciser : “parlant spécifiquement du site d’Agomé-Glozou nous avons été impressionnés par le travail réalisé par les producteurs. Ils ont mis à profit tout le potentiel que le gouvernement sous les orientations du Chef de l’Etat a mis à leur disposition. Auparavant ils ne disposaient que de 70 hectares comme site irrigué mais avec la mobilisation financière au niveau du gouvernement il y a eu un nouveau site construit sur une superficie de 340 hectares. Ce qui fait 410 hectares. Nous avions été impressionnés par les résultats parce que quand nous avions visité les magasins ils sont archi pleins c’est-à-dire que les paysans ont mis en valeur tout le potentiel en exploitant la totalité de la superficie qu’ils disposent. On s s’est rendu compte qu’ils ont consommé les semences améliorées et les structures techniques de notre département. Et nous voulons ici, au nom du ministre de l’agriculture leur exprimer notre satisfaction.” a-t-il poursuivi.

Le Directeur général de l’ANSAT n’a pas manqué de souligner les difficultés de commercialisation auxquelles sont confrontés les producteurs : ” les 2000 tonnes qui sont actuellement dans les magasins sont constituées de riz padee et donc qui attendent une transformation. Fort heureusement sur le site il y a trois à quatre unités de transformation qui pourront se prêter à la tâche. Nous avons tenu à les rassurer qu’ils auront tous les appuis des structures techniques de notre département pour que d’ici le démarrage de la campagne prochaine ils n’aient plus de stocks sous les bras. Il n’est donc pas exclu de voir et c’est notre souhait dans les prochains jours les agrégateurs, les commerçants pour enlever les 2000 tonnes. Pour le moment le gouvernement a donné un signal fort en enlevant 30 tonnes pour une valeur de 11.400.000 F CFA et l’ANSAT entend revenir prochainement juste après l’usinage d’une nouvelle quantité. Il y a une forte mobilisation aussi bien au niveau des paysans, des structures privées que des structures publiques pour engager au mieux ces stocks qui ont une très grande valeur économique mais aussi nutritive.” a-t-il indiqué.

L’ANSAT sera dans les prochains jours sur un autre site de l’intérieur du pays pour une nouvelle opération d’achats de céréales pour le renforcement du stock de sécurité national.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
17 − 3 =


Close