Togo/ 2ème phase de la campagne de mobilisation de stocks de sécurité 2020-2021: L’ANSAT fait mieux que projeté dans la région des Savanes, 1021 tonnes enlevées pour 176.480.000 F CFA

189 vues

Togo/ 2ème phase de la campagne de mobilisation de stocks de sécurité 2020-2021: L’ANSAT fait mieux que projeté dans la région des Savanes, 1021 tonnes enlevées pour 176.480.000 F CFA

Ce 3ème jour de tournée de la délégation de l’Agence Nationale de la Sécurité Alimentaire du Togo (ANSAT) dans la région des savanes a été celui d’un bilan dressé et plus que satisfaisant.

Le DG de l’ANSAT se lavant les mains à son arrivée à Bagré

Bagré et Barkoissi ont constitué l’épilogue de cette tournée.

Ici, à Bagré, ce sont 50 tonnes de maïs et 30 tonnes de sorgho qui ont été enlevées par l’ANSAT pour une valeur financière de 14 millions de Francs CFA.

« Nous sommes très contents de recevoir la délégation de l’ANSAT envoyée par le Chef de l’Etat Faure Gnassingbé qui nous a acheté nos produits. Cette somme va nous servir à élargir nos surfaces cultivables.» a indiqué le responsable de la coopérative agricole Goudo de Bagré.

Après l’étape de Bagré, la localité de Barkoissi nous ouvre ses bras. Le passage de l’ANSAT dans cette zone agricole a été saluée des populations agricoles qui ont témoigné leur gratitude après l’achat effectué par l’ANSAT.

21 tonnes de maïs pour un montant total de 3.360.000 F CFA, c’est l’action salvatrice qui a été entreprise par la structure garante de l’autosuffisance alimentaire du pays à cette dernière étape de cette tournée.

Au 3ème jour de cette tournée, le bilan est plus que satisfaisant et les producteurs agricoles de plus en plus mobilisés en témoigne le premier responsable de l’ANSAT, Col. Ouro-Koura Agadazi : « Au départ on avait fait une prévision d’achat de 841 tonnes pour une valeur de 147.680.000 F CFA. C’est ce qui avait été arrêté sur la base des déclarations de stocks faites par les producteurs de 22 coopératives agricoles identifiées et qui ont ouvert des comptes dans des banques de la région des savanes.» a-t-il rappelé avant de dresser le bilan chiffré de cette tournée qui s’achève : « Sur les trois (3) jours on s’est rendu compte qu’il y avait plus de stocks que declaré, on a dû revoir les prévisions à la hausse. De 841 tonnes nous avons acheté 1021 tonnes et de 147.680.000 F CFA prévu au départ on est monté à 176.480.000 F CFA.» a déclaré le N°1 de l’ANSAT.

Par ailleurs, il est à noter que l’ANSAT prévoit en collaboration avec les chambres regionales d’agriculture, de suivre et d’accompagner les producteurs agricoles sur l’ensemble du territoire de manière à ce qu’ils puissent écouler les excédents de la campagne 2019-2020 afin qu’une action plus sereine et efficiente soit menée pour de meilleures performances commerciales de la saison agricole 2020-2021.

En ce sens, l’ANSAT à travers son Directeur Général a exhorté les paysans à exploiter et renseigner davantage la plateforme mise à leur disposition.

Le dernier sujet n’a pas été mis sous éteignoir. Il s’est agit d’évoquer avec les producteurs, la Covid-19 et les comportements à risques à éviter.

Une crise sanitaire qui ne doit pas mettre en veilleuse les objectifs du Plan National de Développement (PND), a souligné le DG de l’ANSAT insistant sur la rentabilité à travers le choix des filières porteuses : « le gouvernement encourage et appuie les producteurs pour qu’ils se constituent en entreprises agricoles. Une entreprise son premier souci, c’est la recherche de bénéfice, c’est justement cette culture qui fait défaut au niveau du monde agricole mais nous avons espoir que cette nouvelle approche qui va changer le visage du secteur agricole va être appropriée au niveau de nos zones rurales pour pouvoir répondre efficacement aux objectifs du PND. Un bilan d’étape, c’est en 2022; donc nous voudrions qu’à partir de la saison 2021, les paysans fassent de nouveaux choix en matière de développement de filières pour intégrer la filière Sésame, Soja, celle Anacarde mais aussi la filière Karité qui est une production majeure au niveau de la région des savanes.» a-t-il invité.

La première étape de la deuxième phase de la campagne de mobilisation des stocks de sécurité s’achève sur une note de satisfaction remarquable et d’espoir quant aux retombées positives à engranger en terme de rentabilité et de productivité en fin de la saison agricole 2020-2021.

Après l’étape de la région des savanes, l’agence nationale de la sécurité alimentaire du Togo (ANSAT) sera dans la région de la Kara pour y relever le même défi au grand bonheur des populations rurales agricoles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 − 27 =


Close