Presidentielle Ivoirienne : Tirs nourris à Daoukro, les CEI de Daoukro et Bongouanou saccagés et incendiés

556 vues

Presidentielle Ivoirienne : Tirs nourris à Daoukro, les CEI de Daoukro et Bongouanou saccagés et incendiés

Ce mardi 27 octobre 2020 à Daoukro des tirs nourris d’armes de guerre et d’armes automatiques ont été entendus.

Dans la même veine, l’on a appris que la population a bloqué un convoi militaire lourdement armé au corridor de la ville aux premières heures de la journée.

Des individus non identifiés ont incendié le siège de la commission électorale locale.

C’est un brouillard de fumée qui assombrissait les lieux qui ont fait l’objet de saccages.

On apprend que le matériel de travail et de bureau a été brulé aussi bien à Daoukro qu’à Bongouanou.

Plus loin sur la route Kotobi-Akoupé, ce sont deux poids lourds chargés de troncs d’arbres qui ont servi de barrières pour bloquer le traffic.

La capitale Ivoirienne a elle aussi connu des actes de violence ce mardi 27 octobre.

Dans le quartier de Cocody Riviera 2, un bus de la SOTRA, une compagnie de transport de la ville a été incendié par des individus non identifiés.

Les populations de Goumere, Herebo, Tabagne ont également fait parler d’elles à travers des sorties pour exiger le retrait de la candidature anticonstitutionnelle du président Alassane Ouattara.

Le scrutin présidentiel en côte d’ivoire est prévu pour samedi 31 octobre 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 − 26 =


Close