Après Samuel Paty, une (autre) menace de décapitation plane en France

79 vues

Après Samuel Paty, une (autre) menace de décapitation plane en France

L’emoi, la tension, l’effroi face au meurtre glaçant de l’enseignant Samuel Paty ne sont pas encore retombés qu’une nouvelle menace pointe le maire de la ville de Bron dans l’agglomération Lyonnaise en France.

En effet, des tags menace de décapitation du maire de Bron Jérémie Bréaud ont été vus jeudi dans trois endroits différents de la ville de Lyon.

En clair, voici le mot :

«Jérémy Breaud on va te décapité FDP» (sic) et «nik la mumu».

Ces écrits inscrits s’adressent également à la police municipale.

Des menaces qui fusent moins d’une semaine après l’assassinat par décapitation du professeur d’histoire-géographie Samuel Paty à Conflans-Sainte-Honorine dans les Yvelines.

Il s’agirait d’une vingtaine d’individus qui dans la nuit de mercredi à jeudi auraient commis ces actes de menaces.

A travers un communiqué, Jérémie Bréaud a réagi : «Ces violents écrits sont inqualifiables mais ne m’impressionnent pas», a-t-il fait savoir avant d’ajouter : «Je ne céderai pas dans la lutte contre la délinquance et l’insécurité ; car la sécurité est la première des libertés», a-t-il précisé.

Soulignons que le 10 octobre dernier, Jérémie Bréaud faisait déjà l’objet menace de mort à travers des inscriptions sur un mur de la ville entre autres : «Ceci est un message de guerre… on va vous tuer.»

Des écrits qui faisaient suite à une opération anti-stupéfiants menée à Bron par la police nationale et la police municipale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
16 − 14 =


Close